Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

BERCY OR NOT BERCY

Publié le 11 Novembre 2013 par aragon 43 in communisme

BERCY OR NOT BERCY

BERCY OR NOT BERCY

Mélenchon vient d’annoncer une manifestation nationale contre l’augmentation de la TVA et pour une révolution fiscale, le 1er décembre à Bercy, siège du ministère des finances ?

Pourquoi pas !

Mais est-ce-le bon choix ?

Une telle décision mériterait d’être discutée par toutes les organisations du Front de Gauche et notamment s’il faut en rester à une manifestation limitée à la TVA et à la révolution fiscale.

Bercy, pourquoi Bercy ?

Parce ce que ce serait le lieu idéal pour manifester notre mécontentement, dit-on.

Encore que ce n’est pas là que se trouvent les vrais responsables de cette tonte que subissent actuellement les travailleurs. Moscovici et Cazeneuve ne sont que des exécutants et si l’on veut parler de révolution fiscale, c’est avec le peuple qu’il faut qu’elle soit définie et cela mérite un débat de fonds avec lui pour redonner à l’impôt sa vocation citoyenne.

Bien sûr, nous n’allons pas crié avec les loups, qui, en ce moment, sortent des égouts franchouillards et hurlent à mort contre les impôts en général pour ne plus en payer comme ces patrons qui chaque jour exigent d’en être exonérés ou menacent de quitter la France et d’installer leurs sièges sociaux dans les paradis fiscaux.

Mais est-ce seulement l’impôt qu’il faut viser ?

Ne serait-ce plutôt la politique d’austérité menée par ce gouvernement qu’il faut combattre et la politique européenne libérale, autoritaire, antidémocratique qui se déploie en ce moment pour anéantir tous les droits sociaux et aider les multinationales à reconstituer leur taux de profit au maximum.

Je pense en même temps qu’il faut agir avec les autres peuples qui manifestent en ce moment massivement en Espagne, en Grèce, au Portugal etc.

Nous souffrons d’une difficulté à mettre en musique un rassemblement des forces de progrès au niveau de l’Europe.

Il s’agirait en effet de constituer un vaste mouvement de luttes aux niveau de l’Europe et pour y arriver il faut mobiliser notre peuple.

Il ne l’est pas encore. Tout au moins insuffisamment.

J’essaye de saisir la démarche, il faut monter de plusieurs crans le rapport de force et cela nécessite un grand débat avec le peuple, un peuple troublé, déçu de la politique d’austérité engendrée par les socialistes. Un peuple qui pourrait, si on n’y prend pas garde, se réfugier dans l’abstention, le fatalisme, ou pire encore se pencher vers cette extrême droite qui lui fait les yeux doux.

Regardons bien quel est l’enjeu actuellement : c’est la baisse généralisée du coût du travail comme disent les capitalistes.

Je suis donc dubitatif concernant cette action à Bercy limitée à l’impôt alors qu’il faudrait qu’elle soit celle d’une grande réflexion nationale que nous devrions engager avec le peuple pour la politique de l’emploi et des salaires et bien sûr pour discuter de l’impôt citoyen et de la façon dont le capital en paiera la plus grande partie.

Bernard LAMIRAND

Commenter cet article

Max 12/11/2013 16:02

Bjr Bernard depuis lgtemps je suis lecteur discret de ton blog, j'ai tjrs refréné mes réactions tant je suis dans l'expectative.Je trouve que l'on ne se préoccupe pas assez des grilles de lecture, des mécanismes de la pensée, de ce qui est utile pour la compréhension, l' architecture du future et la construction de celui ci... j'arrête là ce qui peux paraître ésotérique pour simplement citer une phrase d'Elie D. ancien de chez Renault : "le mieux est l'ennemi du bien" . Max

BER60 11/11/2013 11:01

Tu devrais te mettre à jour: Pierre LAURENT et les communistes mènent une campagne acharnée contre la baisse du coût du travail edt viennent d'engager un grand débat national concernant le coût du capital.