Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ARAGON43

Mon site relate les événements syndicaux, sociaux, politiques, culturels et environnementaux .

LE DROIT DU SOL

Publié le 24 Octobre 2013 par aragon 43 in SOCIETE

LE DROIT DU SOL

LE DROIT DU SOL OU LA DROITE AU RAS DU SOL DE LA BETISE HUMAINE

Copé vient de sortir de sa manche une carte toute défraichie digne de ces vieux tours de passe-passe.

Il va faire au nom de l’UMP une proposition de loi visant à en finir avec la possibilité pour les d’enfants naissant en France, de famille étrangère, de devenir français par le droit du sol.

En cela, il n’inaugure rien de neuf sinon de suivre les xénophobes de tous poils et les prescriptions du Front National qui en a fait son fromage depuis longtemps, sans succès d’ailleurs, puisque les couples dit étrangers copulent et fusionnent sous les couleurs de la République sans que cela gêne quiconque sinon les thuriféraires de la xénophobie.

Sans succès parce que dans ce monde où nous vivons, les couples se font et se défont sans se soucier des frontières, dont on sait qu’elle ont été tracées par des propriétaires délimitant leurs terrains de domination jusqu’aux âges les plus reculés de nos histoires.

Demain, par l’école, par la vie ensemble dans la ville, le pays, par la culture, par le sport et bien d’autres domaine des rapports humains ne serait-ce que le travail, l’individu sera de plus en plus universel.

Rien ne pourra arrêter cette osmose des peuples dans une Terre de plus en plus ouverte et où les hommes et les femmes s’accoupleront internationalement où sortiront leurs descendances. Ils se situeront de plus en plus comme citoyens du monde et ce n’est pas le châtelain de Meaux qui leur interdira de s’accoupler à Meaux et d’accoucher à Meaux et de faire partie de cette ville, là où ils auront donné naissance à être humain qu’il faudra choyer comme un habitant à part entière.

Regardons déjà comment les choses évoluent vite car nous ne sommes plus dans « le chacun pour soi » du nationalisme bête et méchant. Les enfants et les petits enfants des immigrations successives se mélangent et se mélangeront davantage et les visages et les corps prennent et prendront des teintes nouvelles en fonction de ces fusions donnant dans le multicolore et le noir et le blanc se confondent et se confondrons, s’affublent et s’affubleront d’autres teintes comme le peintre jouant sur toutes les couleurs pour sortir des œuvres d’arts magnifiques et que dire des cultures qui vont s’enrichir et se mêler pour du plus fraternel.

Monsieur Copé et sa compagne Madame Le Pen auront bel air, quand, dans leurs vieux jours, leurs petits-enfants naitrons à Lima et voudront être citoyen de leur ville de naissance ou vivront à Tombouctou, à Pékin ou ailleurs et seront des enfants de ces sols si pénétrants dans l’histoire de l’humanité.

Et puis regardons autour de nous, pourquoi les enfants de pauvres n’auraient t’ils pas droit à leur citoyenneté de sol, quand, pour des intérêts sordides financiers, les amis de Marine le Pen et de Copé copulent leurs dollars avec leurs euros et les placent pour leurs progénitures dans les sols des salles des coffres-forts des paradis fiscaux .

Oui, si tous les enfants du monde se donnaient la main on aurait une ronde et on aurait plus la dame blonde et le monsieur Copé aux rides d’un vieux sol craquelé, vilipendant les enfants demandant le droit du sol pour vivre en toute humanité.

Bernard Lamirand

Commenter cet article